Métavers : l’immobilier virtuel fait des premiers pas retentissants

Les premiers achats de parcelles ou de propriétés dans les méta-univers ont atteint des prix fous. Mais quel sera vraiment l’avenir de ce marché encore balbutiant ? Les experts sont dans l’expectative.

Vous rêveriez d’avoir un terrain mitoyen de celui du rappeur américain Snoop Dogg ? C’est désormais possible… au moins dans les métavers, ces mondes virtuels fictifs qui fleurissent grâce aux nouvelles technologies de la réalité virtuelle et augmentée. Mais il faudra y mettre le prix. Un anonyme n’a pas hésité, ainsi, à payer 450.000 dollars pour une parcelle dans The Sandbox, située à côté de celle de son idole.

Lire la suite de l’article sur www.lesechos.fr

Entrez votre recherche...

Haut de page