Quand le métavers devient laboratoire pour les produits du monde réel

Des baskets inventées dans un monde virtuel qui prennent forme dans le monde réel, des designers qui testent des vêtements sur des avatars avant de les fabriquer: le métavers s’affirme comme lieu d’expérimentation, à la rencontre des consommateurs.

Depuis quelques mois, un nombre croissant de marques cherchent à établir une présence dans ces univers numériques dont tout le monde parle, de Roblox à Fortnite, en attendant celui promis par Meta/Facebook, de peur de manquer un virage technologique majeur.

Et certains pensent déjà à en revenir avec, sous le bras, des concepts et designs orientés par les utilisateurs, pour les décliner physiquement.

« En réel, tout coûte extrêmement cher pour faire n’importe quel produit », explique le couturier Julien Fournié. « On peut se tromper, ce sont d’énormes paris. Une paire de lunettes, un sac, tu le mets dans les boutiques et tu ne sais pas si cela va fonctionner. »

Lire la suite de l’article sur information.tv5monde.com

Entrez votre recherche...

Haut de page